⧫ Gaufrette flamande fourrée à la vanille ⧫

S’il y a bien une gourmandise qui me fait craquer, c’est bien celle-ci : les gaufrettes fourrées à la vanille ou à la vergeoise, c’est un véritable souvenir d’enfance qui remonte à la surface !

J’ai donc profité d’avoir en test le Snack Collection de Tefal et ses plaques à gaufrettes (mon gaufrier n’a pas l’extension plaque à gaufrettes et c’est un véritable drame, croyez-moi !), pour me lancer ! Ce sont mes premières gaufrettes de ce type et je dois dire que je suis assez contente du résultat ! Ni trop sucrée, ni pas assez vanillée, la recette de Bernard, que j’ai un tout petit peu modifié, est un délice !

Gaufre 4

Pour 25 gaufres (environ) :

Pâte à gaufrette : 
270g de farine
20g de poudre de lait
1 oeuf
1/2 sachet de levure de boulanger déshydratée
75g de beurre mou
40ml de lait tiède
50g de sucre

Crème vanille : 
200g de sucre glace
120g de beurre mou
1/2 càc de vanile en poudre
1 càs d’extrait de vanille liquide

Première étape : 

Mettre tous les ingrédients pour réaliser la pâte à gaufre dans le bol du robot et pétrir pendant 10 min !

Former une boule et laisser pousser sous un linge propre et dans un endroit sec pendant au moins 2h30.

Deuxième étape : 

Former des petites boules d’à peu près même poids.

Mettre le gaufrier muni de ses plaques à gaufrettes à chauffer.

Cuire les gaufrettes (elles ne doivent pas trop colorer sinon elles sèchent et deviennent trop croustillantes), dès la sortie du gaufrier, ouvrir les gaufrettes. (Attention, c’est chaud !)

Gaufre 2

Gaufre 1

Astuce de Bernard : Pour garder tout leur moelleux, mettre les gaufrettes dans un sachet congélation.

Troisième étape : 

Une fois que toutes les gaufres sont cuites et refroidies, préparer la crème à la vanille.

Mettre tous les ingrédients dans le bol du robot et battre jusqu’à obtention d’une crème onctueuse (elle doit rester un peu compact)

Fourrer les gaufres avec la crème obtenue et les remettre dans le sac congélation pour une meilleure conservation.

Gaufre 3

Gaufre 5

Tarte tomate cerise, courgette et Petit Billy

- Ou la petite histoire de la tarte si difficile à photographier tellement elle est moche, mais tellement elle est bonne, j’vous jure -

Je crois que j’en ai marre de ce temps tout pourri, de cette pluie et du retour du froid… mais malgré tout, je m’obstine à préparer des plats qui rappelle ce que, autrefois, nous osions appeler « été », vous vous en souvenez, vous ?!?

Bon, le soleil, si tu me lis, n’hésites pas à venir faire un tour, tu seras super bien reçu !

Si vous voulez tout savoir de la fabrication du Petit Billy, vous pouvez jeter un oeil ici !

–> J’ai utilisé dans cette recette une Huile d’Olives à l’huile essentielle d’ail, si vous la trouvez je vous conseille fortement de l’acquérir, elle est divine, elle apporte vraiment beaucoup de saveurs dans les plats ! Je l’utilise, par exemple, avec les spaghetti, un filet et hop… le voyage est assuré !

Tarte Petit Billy 3

Pour 1 tarte :

1 pâte brisée
250g de tomates cerise
1 petite courgette
1 Petit Billy
2 càs de moutarde
1 càs d’huile d’Olives à l’huile essentielle d’ail (Ou 1 càs d’huile d’Olives + 1 gousse d’ail écrasée)
sel, poivre
2 càs d’herbes de Provence
Emmental rapé

Première étape : 

Préchauffer le four à 200°.

Dans un saladier, écraser le Petit Billy avec l’huile d’Olives, le sel, le poivre et 1 càs d’herbe de Provence et bien mélanger jusqu’à obtention d’une pâte homogène.

Couper en deux les tomates cerise et en dés la courgette.

Deuxième étape : 

Dérouler la pâte et la déposer dans un plat à tarte. Piquer à l’aide d’une fourchette le fond de tarte.

Badigeonner le fond de tarte de moutarde.

Faire la même chose avec le mélange au Petit Billy.

Disposer les tomates cerises et les dès de courgette sur la tarte.

Saler, poivrer et ajouter la dernière càs d’herbe de Provence.

Recouvrir d’emmental rapé.

Enfourner pour 25 min (environ).

Tarte Petit Billy 2

Servir chaud avec une salade !

On va voir les biquettes ? {Visite de l’usine Petit Billy}

Le fromage de chèvre et moi, c’est une grande histoire d’amour. Alors le Petit Billy, je ne vous raconte pas : j’adore ça ! Mais j’ignorais tout de sa fabrication jusqu’au mois dernier ! En effet, mes pérégrinations de blogueuse, m’ont emmenée du côté de Rennes pour visiter l’usine où est réalisé le fameux fromage de chèvre frais !

IMG_9718

Après avoir visité l’usine, nous sommes allés faire un petit coucou aux chèvres et nous avons surtout dégusté le repas conçu par Sylvain Guillemot, chef 2 étoiles de l’Auberge du Pont d’Acigné, le tout, de l’amuse-bouche au dessert, à base de Petit-Billy !

Revenons à la visite de l’usine :

Créée en 1982 dans le Loir et Cher, l’usine Petit Billy est délocalisée en 1987 à Noyal sur Vilaine (Bretagne) avec un pari fou (à l’époque) mais tellement d’actualité aujourd’hui : faire fonctionner les éleveurs locaux ! Aujourd’hui, c’est 27 éleveurs caprins situés à moins de 70 kms  qui fournissent  le lait nécessaire à la fabrication de façon exclusive !

Une fois le lait arrivé à la fromagerie, il est pasteurisé et on y ajoute la présure :

IMG_9630

Il est mis en bassine et peut se mettre à coaguler tranquilou :

IMG_9626

IMG_9628

Ensuite, une fois caillé, on va le mouler « à la louche » :

IMG_9651

IMG_9660

IMG_9666

On l’égoutte, on le sale un peu et on l’habille de sa petite feuille verte de châtaignie qui nous permet de reconnaitre le Petit Billy en un clin d’oeil :

IMG_9700

IMG_9686

IMG_9712

IMG_9713

Maintenant, on va voir les biquettes !

IMG_9734

 

Et on va déguster ce que nous a préparé, spécialement pour l’occasion, Sylvain Guillemot…

IMG_9770

IMG_9772

IMG_9778Makis de courgette, Petit Billy, péquillos et thym

IMG_4555Tarte fine tomate confite, Petit Billy, fève et pesto d’estragon

IMG_4560Ravioles de Petit Billy, caviar d’aubergine et coulis de tomate

IMG_4561Cromesquis de Petit Billy à la marjolaine

IMG_4562Et mon coup de coeur : Abricot poêlé au miel et écume de Petit Billy… (Un délice !)

Donc, pour résumer, le Petit Billy est un fromage de chèvre frais, locavore, très peu riche en matière grasse et ultra bon de l’entrée au dessert. Moi, je vous le dis, le Petit Billy a tout bon !

10444788_10203212417883862_6086541860598207003_n

« Le Manzanista », le cocktail frais à croquer !

Une fois n’est pas coutume, aujourd’hui, je vous parle de cocktail !

Vous avez envie d’un cocktail frais ? Fruité ? Et surtout autre chose que le sempiternel mojito ? J’ai ce qu’il vous faut !


Kit Manzanita

Vous connaissez surement la Marie Brizard et son alcool anisée ? Eh bien, la marque (créée en 1755 (!) à Bordeaux a créé en 2001 La Manzanita®, liqueur de pomme verte à 18% pour les amateurs de boissons alcoolisées aux notes fruitées ! Pour fêter l’été (oui, on ne le dirait pas avec ce temps -pourri-, mais on est en plein mois d’Août !), la marque a élaboré un cocktail, je l’ai découvert la semaine dernière : Le Manzanista ! Je crois bien que c’est même la toute première fois que je réalise un cocktail moi-même ! Eh ben,  j’ai adoré son coté ultra frais, parfumé et fruité !

Un avantage supplémentaire : il demande à peine 5 minutes de préparation !

Cocktail Manzanista

Voici la recette : 

Pour 1 verre :

2 tranches de concombre
2 feuilles de basilic
4cl de Manzanita®
4cl d’eau gazeuse
1/4 de citron vert pressé
Beaucoup de glaçons

Réalisation : Remplir le verre de glaçons, ajouter le concombre et le basilic. Ajouter la Manzanita® et l’eau gazeuse. Finir par le citron vert pressé. Mélanger le tout ! Et boire frais ! 

- Recette élaborée par Marie Brizard et bu par Lili -

(Attention tout de même, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, donc à boire avec modération !)

UNIVERS_jardin_DEF

Maintenant que je viens de vous donner la recette de THE cocktail pour être comme la Manzanita « Fraîche à croquer » c’est à vous de jouer ! 
Pour ce faire, n’attendez plus et entrez dans l’univers Manzanita® en participant au grand jeu cocktail organisé du 30 juin au 30 novembre 2014 sur www.jeu-cocktail-manzanista.fr . L’objectif ? Partir à la recherche des ingrédients cachés du cocktail MANZANISTA dans un des 3 univers proposés et gagner un week-end à Barcelone ! Pas mal, non ?

HOME_SITE_MANZANISTA_DEF

Vous trouverez également plus d’infos et d’astuces sur le cocktail sur la Page Facebook de Manzanita !


Sponsored by BuzzParadise

« Pomme Exquise », le petit nouveau de chez Danao !

Un petit post rapide pour vous parler de ma nouvelle lubie : Le Danao Pomme Exquise (boisson mélangeant du lait et du jus de pomme) !

Danao

J’ai eu la chance de le recevoir pour le goûter et je l’ai adopté ! J’aimais déjà beaucoup la gamme Mon Fruit Préféré de Danao composée de la Fraise Gourmande et de la Banane Savoureuse, mais là, je suis carrément fan, je kiffe grave la Pomme Exquise : c’est bon, acidulé mais pas trop et surtout rafraîchissant ! (Et je crois que mes collègues, aussi, en sont fan au vue de la disparition des bouteilles à la vitesse de l’éclair !)

Un conseil : En avoir dans son frigo !

Prix : 2,30 la bouteille de 1L

Salade de Farandelles, Diots et Tomme, le tout de Savoie !

Tu le sens le bon air de la Montagne ? Je ne sais pas si je vous l’ai déjà raconté mais je suis profondément attachée à La Haute-Savoie, c’est le département de mon coeur, celui où j’allais en vacances depuis toute petite jusqu’à encore l’année dernière, celui où je me suis faite les amis de vacances les plus géniaux que j’avais tant de plaisir à retrouver, mais c’est également une région où on mange bien : on y trouve le meilleur fromage du monde et la meilleure charcuterie (comment ça, je ne suis pas objective ?!)

Voici la seconde recette que je propose au concours « Nos Régions ont du talent » : rapide à faire, elle saura caler le bidon des randonneurs ! ^^ Vous pouvez retrouver ma première recette ici !

Salade Farandelles

Pour 2 personnes :

200g de Farandelles de Savoie
2 Diots fumés
50g de Tomme de Savoie 
2 tomates
1/2 càc d’huile d’Olives
1/2 gousse d’ail
sel, poivre

Première étape : 

Mettre en cuisson les diots (à faire la veille pour le déjeuner ou le matin pour le soir) 30 minutes dans l’eau frémissante. Réserver et mettre au frais.

Deuxième étape :

Cuire les Farandelles (comme la cuisson des pâtes, et pendant 5 minutes).

Pendant la cuisson des Farandelles, couper en dès les diots, la Tomme et les tomates.

Ecraser la gousse d’ail.

Troisième étape : 

Egoutter les pâtes et les passer rapidement sous l’eau froide pour stopper la cuisson et les mélanger aux autres ingrédients et ajouter enfin la gousse d’ail écrasée.

Assaisonner et arroser d’un filet d’huile d’Olives.

Gratin de courgettes au Reblochon et chips de Jambon

Je sais pas vous, mais moi, avec ce temps, j’ai envie de plat d’hiver, du genre, une bonne tartiflette voire une fat raclette… mais bon, j’essaie de résister à l’envie… mais j’ai du Reblochon dans le frigo et au lieu de le dévorer, je me suis demandée si ce fromage de ma Haute-Savoie bien aimée se mariait avec les courgettes : BINGO ! En fait, c’est un peu l’histoire d’une courgette qui se prend pour une patate quoi…

Cette recette participe au Concours « Nos Régions ont du talent » !

Gratin de courgettes-Reblochon

Pour 2 personnes :

2 petites courgettes
50g de Reblochon
15 cl de crème liquide
sel, poivre, muscade
2 tranches de Jambon Sec de Savoie

Première étape : 

Dans une casserole faire fondre le Reblochon dans la crème, quand le fromage est fondu, assaisonner avec le sel, le poivre et une pincée de muscade.

Deuxième étape :

Préchauffer le four à 180°.

Couper en rondelle de 1cm (max) les courgettes et les disposer dans un plat à gratin ou dans des ramequins individuels.

Verser ensuite le mélange crème-reblochon.

Cuire le tout au bain-marie pendant 20 min (piquer avec la pointe d’un couteau pour vérifier si les courgettes sont cuites !)

Troisième étape : 

Pendant que le gratin se dore la pilule, couper en lanière les tranches de jambon sec de Savoie et les mettre à croustiller dans une poêle bien chaude. Les chips sont prêts lorsqu’ils sont croustillants.

Sur le Tour de France avec l’Espace Nutrition Fleury Michon !

Cette semaine, comme toutes les semaines depuis un petit moment, grâce au blog, j’ai la chance de faire des choses exceptionnelles ! Et ce jeudi, j’ai eu la chance de pouvoir passer de « l’autre côté » du Tour de France ! Depuis toute petite, le Tour de France est quelque chose qu’on partage en famille, les étapes, la caravane, je me souviens d’une journée mémorable au Grand-Bornand où mon papa et moi avions fait le tour des hôtels pour pouvoir rencontrer les coureurs et moi, le coeur serré, je rêvais de rencontrer Miguel Indurain… on l’a aperçu de loin mais je n’ai même pas eu le temps de lui crier toute mon admiration !  Quelle déveine…

IMG_9814.jpg

Bref, je ne suis pas là pour vous raconter mes souvenirs de petite fille mais plutôt pour vous parler de la très chouette initiative de Fleury Michon, partenaire de la Team Europcar sur le Tour de France pour alimenter de façon saine, équilibrée et conviviale les coureurs ! Déja saviez-vous que Fleury Michon a développé une section sport où des menus vous sont conseillés en fonction du sport pratiqué ? Rendez-vous donc sur www.fleurymichonsports.fr !

IMG_9799.jpg

Quand on parle de Fleury Michon, ce qui nous vient en premier à l’esprit, c’est « plat cuisiné tout fait », et surtout pas « sain, équilibré »… et ben, détrompons-nous, car ce que j’ai vu jeudi, m’a impressionnée ! Et je n’ai eu de cesse de le dire à Luc, le Chef de cuisine de l’Espace Nutrition Fleury Michon pour la Team Europcar !

IMG_9791.jpg

Déja, l’Espace Nutrition, c’est une histoire de passion et de gens passionnées par le vélo : Luc, Christophe et Patrick. Salariés à l’année chez Fleury Michon (Vendée), ils partent de Mars à Septembre sur les routes de France et de Belgique pour préparer de bons petits plats équilibrés et sains aux coureurs de la Team Europcar !

Comme je vous le disais plus haut, un sportif de haut niveau a besoin d’une alimentation parfaite : saine, équilibrée, vitaminée, pas trop grasse, adaptée à l’étape, à la performance du jour et tout ça, c’est un sacré boulot ! 6 mois de travail en amont pour penser, créer les plats et développer les menus ! Donc, ce jeudi soir, les coureurs ont dégusté la brandade de Morue et le boeuf bourguignon Fleury Michon que tout le monde peut acheter en grande surface, ni plus ni moins, c’est exactement le même ! (Bon, en plus grosse quantité, parce que, qu’est-ce que ça mange un coureur ! Je n’en reviens toujours pas !). Mon avis et mes représentations sur les produits tout préparés ont donc bien évolué, si c’est bon pour un athlète, c’est que c’est forcément pas mauvais pour nous !

En plus d’une volonté de faire du bon voire du très bon, nos trois super-cuistots veulent aussi faire du beau ! Ils veulent que le moment du diner soit un réel moment de plaisir pour les coureurs, c’est pourquoi, un camion-restaurant a spécialement été conçu : cuisine d’un coté et salle de restaurant de l’autre, avec par exemple une vaisselle digne d’un resto étoilé !

Le système de la pièce en plus (un système que tous les parisiens aimeraient pouvoir avoir !^^) :

IMG_9795.jpg

IMG_9796.jpg

Côté cuisine :

IMG_4684.jpg

Côté Restaurant :

IMG_9812.jpg

IMG_9816.jpg

Bon c’est pas tout ça, mais l’étape du jour Arras-Reims vient de se terminer, et il faut se mettre en cuisine !

10511170_690442777669894_3366395492317627878_n.jpg

Voici le menu  du soir de l’Equipe :

IMG_4686.jpg

 

IMG_4692.jpg

Le persil que j’ai moi-même choisi ! (Fierté !)

IMG_4700.jpg

IMG_9819.jpg

La nage de fruits au Sauternes préparée en collaboration avec Patrick mon binôme du jour ! 

IMG_9828.jpg

Les tartines de brandade de morue (portion blogueuse hein !)

IMG_9831.jpg

La Teurgoule (version portion coureur)

Voilà, la journée touche à sa fin, et il faut rentrer à Paris ! Je serai bien restée encore quelques jours en cuisine moi !

Et puis, parce qu’il n’y a pas que le miam qui contribue aux performances des coureurs, un big-up aux mécanos qui nous ont, eux aussi, réservé un super accueil dans leur camion (discothèque ^^) !! La fois prochaine, j’enfile une combi, et je viens vous aider !

IMG_4709.jpg` IMG_4708.jpg

IMG_4707.jpg
Je voulais remercier Fleury Michon et la Team Europcar d’avoir réalisé un de mes rêves de petite fille : voir l’envers du décor d’une équipe sur le Tour de France : entrer dans le sacro-saint bus des coureurs, pénétrer dans le camion des mécanos et voir de plus près les petits bijoux et surtout cuisiner pour les athlètes !

10513245_690442811003224_11297902602730322_n.jpg

Un grand merci à Luc, à Christophe et à Patrick pour leur accueil, le partage de leur passion, leur bonne humeur, merci aussi de nous avoir chouchoutées !

Merci également à Alban, tu as fait une belle étape (mais ne balance plus ton dossard hein !^^).

Merci également aux coureurs qui ont pris le temps, tout de suite après l’étape, de venir nous saluer : Brian Coquard, Kevin Reza, Yukiya Arashiro, merci les gars !! Go la Team Europcar ! Je serai jusqu’à la fin du Tour devant un écran pour vous encourager !!

10509493_690442814336557_799120425989591750_n.jpg

 

Et surtout, à dans 15 jours sur les Champs-Elysées !

And the winners are… #Veggister

Bonsoir !

10417495_10203228750932178_1696405293194510565_n

Fabien (@TadR8) et Dalva (@dalva7513), êtes-vous prêts à devenir de vrais #Veggister ? Car c’est vous qui avez été  tirés au sort, vous remportez donc un lot du parfait #Veggister constitué d’un tote-bag, d’un tee-shirt et d’un carnet de notes !Bravo ! Pouvez-vous m’envoyer vos coordonnées postales à liliskook@gmail.com !

Bonne soirée les gourmands !

 

Retour en photos sur la Soirée Perchée du début de l’été !

Vous vous souvenez, il y a quelques jours, je vous invitais à jouer pour tenter de remporter des places pour la « Soirée Perchée » qu’organisait les Cidres de France au Perchoir ! Pour ceux et celles qui n’ont malheureusement pas pu y assister, voici quelques photos… (je sais que ça ne vous consolera pas, mais bon…)

En plus de la super vue sur les toits de Paris qu’offre le Perchoir, nous avons pu goûter à d’excellents cocktails à base de cidre ! Je vous glisse la recette du « Baiser de Guenièvre » dans ce billet !

IMG_4322

IMG_4329

IMG_4334

IMG_4330

La jolie illustration de Coline Girard  

IMG_4333

IMG_4326

Le « Baiser de Guenièvre » : 

1 fraise coupée en morceaux
2 feuilles de basilic frais
1cl de citron vert 
2cl de Stolichnaya
2cl de sirop de sucre
10cl de Cidre Rosé

  • IMG_4338